FOOD

We protest the high prices of food in prison. We decry the lack of expiration dates on all products in prison. We also protest the lack of training we receive inside prison to prepare healthy meals. Some prisoners in minimum or medium security institutions live in independent living units, where they are expected to prepare their own meals. They receive 35$ per week for food. With the high cost of food, that amount is insufficient.

We demand that kitchen and food trades training programs be reinstated and that food be prepared in the prison by inmates – not brought in frozen from elsewhere and reheated.

We demand access to better, fresher food and real milk in the prison cafeteria, where we eat three times per day.

We demand that the meals served by the cafeteria reflect the Canadian Nutritional Guidelines and that the expiration dates on the food be visible and respected.

NOURRITURE

Nous protestons les prix élevés de la nourriture en prison. Nous dénonçons le manque de dates d’expiration sur tous les produits dans les prisons. Nous protestons aussi le manque de formation que nous recevons à l’intérieur de la prison pour pouvoir préparer des repas sains. Certains détenus dans des établissements à sécurité minimale ou moyenne vivent dans des unités de vie autonome, où ils sont supposés préparer leurs propres repas. Ils reçoivent 35 $ par semaine pour la nourriture. Avec le coût élevé de la nourriture, ce montant est insuffisant.

Nous exigeons que les programmes de formation culinaires et alimentaires soient rétablis et que la nourriture de la prison soit préparée par les détenus – et pas achetée congelée, provenant d’ailleurs et réchauffée.

Nous exigeons l’accès à de la nourriture fraîche et du vrai lait à la cafétéria de la prison, où l’on mange trois fois par jour.

Nous exigeons que les repas servis à la cafétéria reflètent les recommandations du guide nutritionnel canadien et que les dates de péremption sur les aliments soient visibles et respectées.

Advertisements